le chic est mort, place aux chocs

Le chic a t’il toujours sa raison d’être, ou mixé au moins à un style plus sportif? Je m’habille parfois chic et classe, mais ce n’est pas vraiment mon truc, car j’ai toujours aimé le style urban, hip hop..Je pense même que l’on est en plein dans la tendance venue des US…C’est vrai que la France reste ancrée dans la tradition, mais elle va pivoter, car la Japon est là…Bien sûr, la mode que l’on voit aussi sur instagram a ses défauts, mais je dirais que personnellement j’aime beaucoup tout ce qui est flashy et différent, je n’aime pas la tendance aux couleurs neutres, ça sent le vieux, et le sobre est pour moi aussi mort que le chic…Si je pouvais m’habiller toujours en couleur, je le ferai, mais je fais aussi en fonction de ce que j’ai et de mes humeurs…Allez, commençons:

Tout ces changements trouvent leur raison d’être dans la disparation de la couture, malgré le côté traditionnel, les produits de la Chine abondent et c’est très difficile de changer l’esprit des gens qui hésitent à acheter made in France, des marques commencent à commercialiser leur production uniquement en France, mais c’est rare, sachant que bientôt logiquement pour des histoires de propriétés intellectuelles, les marques seront obligés de ne produire que dans un seul pays, j’ai vu cela dans des cas très particuliers où la marque avait déjà le même nom utilisé sur un autre continent, ce qui l’obligeait à faire que du commerce intérieur…C’est qui va arriver pour d’autres, et toutes ces multiples raisons tant dans la mode que dans le contexte géopolitique, laisse à penser que le pays se referme sur lui-même…

Il faudrait arriver à un système ou le made in France a un pouvoir fort, ce qui est rendu difficile face la concurrence des produits chinois, mais pas impossible en baissant les prix, évidemment..Pour revenir sur la partie mode, je disais que les populations sont peu regardantes sur la qualité des tissus, à part les avertis, il faut donc éduquer les gens…C’est à ce niveau que ça va se jouer, dans le siècle de la data, où l’enseignement est la clé, la connaissance va déterminer la suite, et la manière de l’appréhender…

« je préfère être une excentrique en avance sur mon temps, qu’une conformiste en retard sur mon époque » (Marie-Caroline Rey, Y.B paris)

Publicités