La mode alliée à l’Art: une conception iconique symbolique

Quand YSL revendique sa distance à l’Art pour ne pas se brûler, c’est qu’il avait compris la place du sublime de L’Art dans la mode, et sa direction artistique très iconique et religieuse…Avait-il peur de ne pas en revenir? Ses collections seraient devenues plus que mémorables, voire bibliques? Lui-même qui touchait créativement le sublime non pas dans la représentation qu’il en faisait mais plus dans son état de créateur qui montrait le chemin. Le sublime c’est un peu cela aussi. Quant à Schiarapelli, elle placera sa relation artistique sous le signe de l’effusion, un sentiment de bonheur intense, peut-être que chez elle une méthode aurait suffit sans qu’elle s’en protège à établir une part d’artistique dans la mode très réelle. Et puis finalement chaque créateur n’a t’il pas ce flair proche du sublime mais de peur de choquer la bonne société où l’Eglise séparée de l’Etat, la liberté démocratique ect…le bon citoyen qu’il doit être qui s’impose, ferait remettre en question ces sujets. C’est avec ambition créatrice et démesure, un pied dans la réalité que je ne veux pas le penser. Et quand une marque devient symbole religieux je l’imagine faisable au-delà de la pensée ambiante et orientée vers le présent. Telle une visionnaire je m’interdis de regarder dans le présent mais comprend au-delà du passé le futur proche. Telle est ma conception de la mode combinée et mixée de façon symbolique, je la nomme même un peu prophétique et j’ose penser qu’un symbole est un symbole, je n’ai pas peur d’affronter cette pensée lumineuse qui m’habite et domine mon esprit.

La collection de Jeff Koons et Louis Vuitton ne m’impressionne pas, dans la mesure où ces deux grands noms associés ne démocratisent pas le message en bas de manière révolutionnaire et radicalement différente afin d’éclairer la pensée des gens globalement. Cette collection ne marque pas les esprits alors que des grands noms s’associent, pourquoi? Je pense simplement que seuls les couturiers qui ont utilisé le principe de « démocratisation »ont permis de loin à l’industrie de la mode et bientôt l’Art, le religieux d’exister au-delà des hautes sphères, qu’elles soient financières, journalistiques ect et encore bien des secteurs sont en majorité atteint quand l’effet démocratique s’applique, telle est la mode des grands et celle que j’apprécie aussi.

Aucun de ce monde n’a mieux égalé les actions massivement créatrice, et quand on touche simplement la caste du haut, l’Art de la mode et la mode tout court, ne sont pas en adéquation pour révolutionner l’industrie qu’elle constitue. Seul un travail titanesque et proche du sublime, de l’artistique peut y changer la donne, c’est pour cela que la mode et le religieux ou l’Art simplement, du moins la croyance en une force créatrice, peut réellement apporter un vrai changement à l’industrie. Seule la main guidée par cette force même si on ose pas l’affirmer, peut porter haut le message, la mode est à mes yeux religieuse et représente simplement l’histoire. En y pensant, et en inversant tous les systèmes, les guerres de religion dans les siècles passés comme les costumes militaires crées pour affronter aussi les guerres témoignent de la réalité. Et si la guerre était aujourd’hui un fait majeur, la mode en serait radicalement influencée et porterait le message en son sein. Des femmes aimeraient porter des vêtements militaires fluo, mais que sais-je encore, tout serait tellement différent. Ce qui fait que notre réalité est triste c’est qu’on ne vit pas nos impressions, pressentiments, révolutions intérieures, vision pleinement, on traite de fou ceux qui voient mieux que nous et on les confine dans un système de santé fragile, je ne souhaite pas m’étendre sur cela. Je dis juste que si YSL avait été compris il ne serait pas tombé malade dépressivement, que si on avait abondé dans son sens sans le contraindre à garder les pieds sur terre, peut-être aurait-il été plus loin vers le haut sublime, mais on ne va pas refaire ce qui est à moins de souhaiter le faire réapparaître avec nous.

Et aujourd’hui nous évoluons vers un système où la vision du future est vécue quasiment dans le présent, le décalage entre vérité, réalité et future a tendance à se mixer, laissant place à un présent-futur proche. Tout le numérique ou digital comme vous voulez précipite la chute vers le haut peut-être, étrange impression!

 

Si on recherche dans l’Art quelques symboles on en trouve, la Joconde en miniature, et la croix avec le christ remplaçant la virgule Nike, les marques et l’Art ne faisant et formant qu’une et même chose. Du minimalisme symbolique et très religieux, une véritable collection de symbole artistique qui ferait de la mode un Art véritable en tant que nom puisque il existerait des mini-symboles dédiés à des séries de collection. C’est somptueux quand on y pense d’arriver à créer des symboles hiérarchiques dans la mode. La marque serait le symbole au sommet et en dessous dans ses collections diverses existeraient encore et encore de fortes symboliques pour chaque collection. Et une collection porterait le nom commun dénominateur de l’ensemble des symboliques choisies. Prenons le ying et yang et cherchons le champs lexical en pratiquant un brainstorming. Pour ce symbole mais dans l’Art, c’est une façon de trouver déjà du noir et blanc en base de couleur de la collection globale et toute une véritable déclinaison de variantes de symboles/couleurs et qui sont des idées, et puis partons en quête de symboles ésotériques, religieux ect, on peux les placer en symboles partout, par touche où comme sous-marque très symbolique à la manière des crocodiles sur les polo Lacoste. Voilà un bon début de collection, le religieux qui dans son message dépasse la mode, et devient un hyper-symbole, c’est très beau d’y penser.

Deux conceptions évolutives dans mon travail créatif……..L’une intègre des symboles uniquement sur le vêtement( des croix multiples) et l’autre des symboles dans l’ensemble du visuel. Cela va du symbole mais non dans la chronologie créative, jusqu’au visuels où deux photos sont associées à des symboliques, mais c’est un travail très automatique reprenant quelques symboles forts du travail d’YSL comme la plume, les coeurs qui font sens pour lui quand il crée où signe son oeuvre….Et bien sûr la couleur est fortement présente comme d’habitude dans mon travail avec des coloris chauds.

 

 

« Je vois plus loin parfois à la mesure que le temps avance vers le haut »………….

Marie-Caroline, Y.B Paris

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s