La mode entre liberté et intemporalité

Il est urgent de comprendre qu’au delà des époques, la mode c’est une actualité qui s’inspire pourtant d’hier dans son aspect créatif, la mode est actuelle mais surtout le reflet de notre époque, nous ne pouvons la condamner et la nommer superficielle. Au-delà des vêtements traditionnels, du costume elle est partout le signe et l’expression de la vie. A moins de retourner à la nudité, on ne peut l’exclure, on doit y voir un certain talent et non une idée de transition, exclusivité, temporalité. On parle même de mode intemporelle, c’est pour cela que la mode change de sens quand on comprend que dans certains cas elle est signe d’intemporalité, la mode n’a alors plus la même définition qu’on à l’habitude de lui donner, quelque chose de passager. Et sauf si on regarde la mode comme un changement de tous les jours que l’on effectue pour se changer, alors dans ce sens elle est transitoire, mais si on prend la mode dans le sens du vêtement et de l’aspect créatif pur, il existe aujourd’hui des intemporels et à moins qu’ils disparaissent comme le costume ou la robe noire, la mode n’a plus ce sens transitoire, elle devient éternelle, intemporelle.

Si on regarde les costumes traditionnels, c’est une mode intemporelle et non passagère, ceux qu’on porte durant les spectacles pour faire revivre la tradition des cultures en France ou ailleurs (tradition bretonne, provençal ect…). Il existe aujourd’hui des classiques typiques dans la mode, on ne peut le nier, des intemporalités. Mais quand le terme est née on a souhaité qu’il soit synonyme de temporalité, en rapport au temps et qui ne dure pas. Pourtant il existe une mode des couleurs par exemple, le blanc pour le mariage et le noir pour l’enterrement, et si on va encore plus loin, un sens profond et véritable des couleurs, et quand le rouge signifie la passion, le violet/mauve symbole de spiritualité on peut créer un système inspirant de création d’une mode intemporelle et qui se base non pas sur une époque mais plus sur du symbole, alors la mode est-elle devenue un symbole ou reste t’elle passagère? symbole d’éternité, vérité. En appliquant une telle symbolique aux vêtements on élève la mode au symbole de couleur, le blanc du mariage serait comme la règle et on pourrait alors créer des exceptions, comme un livre de règle avec une véritable méthode, mais on y arrivera, et cette mode parisienne va rentrer dans la légende! Alors en codifiant la mode, rentre t’on dans un système de règles où la créativité n’a plus sa place. Mais moi-même aimant la liberté dans l’écriture, je n’ai pas envie de créer un livre de mode méthodique avec la mode des couleurs symboliques et les grands classiques, mais ce livre devrait exister post-net. Car on sait que la mode d’hier quand Agrippa d’Aubigné se moque de la mode chromatique et de sa profusion, il n’avait pas tout anticipé de ce qui se passerait! Ces coach en image qui nous révèlent à la manière d’une illumination nos couleurs ont-ils raison ou tord mais moi je n’y ai vu qu’une mode en fait au sens d’hier, en fait les couleurs ont le sens qu’on veut bien leur donner. Et on voit bien aujourd’hui que l’on peut porter ce qu’on veut et être dans une liberté d’association de couleur par contre les couleurs ont un sens et il faut le savoir!

La seule chose qui m’attriste est l’application que font ces nouvelles coach à la mode des couleurs en nous disant laquelle nous va pour le teint, je ne suis pas d’accord. On peut définir le sens des couleurs mais pas l’appliquer à une cible de personne. je préfère catégoriser les choses quand elle ont fait leur preuve que dire qui doit porter quoi! le conseil mode et la liberté vont ensemble telle est ma définition. Et donner aux gens des conseils en leur disant quoi porter c’est restreindre leur liberté, il faut les guider sans les materner sans les traiter comme des enfants, car ce ne sont pas des coachs qui font et défont la mode, ce sont leur clientèle. Et ces personnes qui appliquent leur conseil feraient mieux d’écouter leur cœur et s’instruire sur la mode tout court.

Et pour comprendre la mode des couleurs il faut tout simplement être au courant de leur symbolique, écouter un coach c’est se conformer au style d’une personne, s’écouter c’est se conformer à sa liberté de style! Je ne suis pas du tout pour la vérité de ces gourous et ne veut pas en devenir un, je tiens trop à ma liberté et celles des femmes de ce monde. Et ces gourous sont payés pour ce qu’il propose, de mon côté pour l’instant je vous dits tout cela librement, car c’est la liberté qui me guide et non pas le déterminisme de certains au conformisme. je prône juste la liberté dans le vêtement, je guide sans juger et conseiller pour faire rentrer dans une catégorie. Telle est la liberté de la mode à mes yeux aujourd’hui! Et je vous assure que tous ces coach de mode finiront par ne plus exister, il ne restera que ceux qui auront bâtis des nouvelles règles sur de l’existant et non pas en essayant de conformer les femmes et hommes à un style.

La liberté doit nous guider et c’est ça la mode, un vent de liberté, je ne suis pas une blogueuse comme les autres car je crée des règles sur ce qui existe déjà et cela pour avancer de l’avant. je ne crée pas quelque chose d’inexistant, la vie des hommes et femme m’inspire car je suis créatrice de concept quand j’y pense! Enfin je m’essaie, mais je ne veux surtout pas définir ce qui n’existe pas ou imaginer le faux. Et au lieu de mal conseiller, je crée des concepts et idées sur une véritable base!

Marie-Caroline Rey, Y.B Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s