Stylisme et éducation responsable

Quand on entre dans le blogging mode on arrive tôt ou tard à se demander sur quel pied danser, et que bloguer ne suffit pas…A force de méditer et rechercher une orientation moi-même je veux tout faire, et je me dis que c’est possible. Aujourd’hui alors qu’on entre dans l’ère du tout possible…on se demande encore si on doit suivre une voie classique. Je suis donc là pour vous dire que je veux mettre un terme aux idées reçues…Car si on veut continuer son blog, le transformer en magazine tout en y plantant une offre unique, une réelle proposition, je crois bien que c’est réaliser un rêve.

Alors je me suis demandé et j’ai souhaité revenir sur le fameux terme de « styliste », mettre au point un vocabulaire unique entre vous et moi, bâtir ma propre définition du stylisme, car entre designer et créateur il y a parfois grande confusion. On oublie que derrière ce mot de styliste se cache grand nombre de métiers… au risque de s’y perdre. Alors un designer c’est un dessinateur, on peut dire alors que le créateur est celui aussi qui imagine des dessins. Mais n’oublions pas que le styliste peut aussi être « ongulaire »et « coiffeur », je dirai même que suite à mes récentes découvertes côté lectures, j’ai même découvert ceux qu’on nommait styliste d’elle-même, on taclait en fait certaines blogueuses, qui présentaient leur vision du style au travers du leur. Mais en lisant « styliste d’elle-même » je n’avais envie que de dire bravo, oui bravo pour le concept si innovant. Styliste d’elle-même, je trouve que c’est génial, voilà un tout nouveau métier qui existe d’ailleurs depuis la nuit des temps depuis qu’on s’habille. J’ai envie d’ajouter « stylistes d’elles-même »… en collaboration avec de « vrai styliste » enfin designer…N’est-ce pas une toute nouvelle direction que recouvre « le selfart » dont je parle dans mon post en 2015 ici . Les bloggers, des stylistes d’eux-mêmes, c’est génial et c’est un nouveau talent qui pourrait alors pousser certains à devenir styliste pour les autres. Car en passant par soi-même pour comprendre les subtilités de la mode on peut devenir styliste des autres, voir designer et créateur non? Ah c’est sûr qu’il va falloir alors révolutionner les mentalités et faire comprendre que les bloggers ont tout pouvoir sur la mode, qu’ils n’ont pas besoin d’être passé par une célèbre école pour affirmer leur position car si ce n’était pas qu’une histoire de diplômes et de position?

C’est triste de l’imaginer, car il y a tant de talents cachés, que dire qu’il faut passer par telle école est une jolie erreur, peut-être que c’est plus pour être accepté dans le milieu de la mode et s’intégrer que c’est nécessaire. Ici je vous présente la célèbre Isabella Blow réputée pour son style extravagant et d’avoir encouragé la carrière du créateur Alexander McQueen, et du chapelier Philip Treacy, on dit qu’elle n’a d’ailleurs jamais été bien intégrée dans le monde de la mode. Elle va participer au mouvement cool brittania qui est autant politique, artistique quand Tony Blair souhaita revoir le style à l’ancienne où la tradition avait tout son poids; Et Par exemple Isabella Blow influença ce mouvement qui était aussi musical avec le britpop et les spice girls mise en avant notamment, c’est dire l’influence des stylistes sur l’Art et même la politique, la musique. Cette période verra aussi la naissance de magazine tel que Dazed and Confused célèbre pour leur avant-gardisme. Durant cette période du cool brittania LVMH nominera à la tête des plus prestigieuses maisons de couture Galliano ou encore McQueen.

 

 

Tel est le destin des grands stylistes qui à l’heure d’aujourd’hui sont de plus en plus nombreux, une part de femmes plus importantes cependant. Quand on a du recul on réalise qu’en même temps qu’elle se démocratise,la mode prend de l’ampleur et un sens dans les esprits, de plus en plus responsable surtout depuis l’événement en Inde, l’effondrement qui a maintenant un article très explicatif dans le wikipédia  du Rana Plaza, symbolique en partie et moment clé dans le développement d’un désir d’une mode plus responsable.

Dhaka_Savar_Building_Collapse

Voilà ainsi ce que signifie être styliste aujourd’hui, c’est prendre en compte l’état politique, avoir une conception symbolique de l’Art, et savoir plus encore comment parler de la mode à une clientèle qu’il faut aussi éduquer par ses conseils surtout quand on en vient à renouveler sa garde robe. Etre au plus près des femmes et hommes c’est aussi avoir un rôle aussi privilégié autant que les designer qui dessinent. Telle est ma conception du stylisme à l’heure d’aujourd’hui quand la mode rime avec responsabilité et conscience collective.

Les femmes et hommes ont ce désir de mieux consommer quand on sait combien les gâchis sont présents de surcroît dans l’industrie globale. Il ne faut pas montrer du doigt mais agir consciemment, ceux qu’on vise ne sont pas toujours ceux qui jettent le plus, il y a un véritable travail à faire autour du renouvellement et le sujet des invendus est tabou dans l’industrie de la mode. Certains magazines parfois dévoilent ce qui devrait être dit plus haut, mais ailleurs c’est la loi du silence qui règne. Voila bien le sujet ambitieux que tout styliste et créateur devrait mettre en avant, parfois même bien en amont. Au lieu de penser conseil basic, il doit se demander comment conseiller et éduquer sa clientèle à mieux consommer. Au lieu de le pousser au shopping et à la surconsommation ,voilà le rôle essentiel qu’il doit avoir aussi avant tout. L’éducation responsable!!

Mandela a dit « l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde »

Marie-Caroline Rey, Y.B Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s