Dans une autre dimension avec Florie

Dimension Flo n’est pas un blog banal, il a tout d’un grand. En ce jour de la journée de la femme, je veux vous montrer une autre facette du blogging. Florie est malvoyante et le dis très bien: elle vit dans un flou artistique, elle en parle très bien dans sa présentation . J’ai décidé de mettre en avant Florie en ce jour symbolique afin de célébrer la femme d’aujourd’hui, battante et courageuse, qui n’a pas froid aux yeux et surtout pas peur de montrer qui elle est et ce qu’elle pense. Merci à Florie de partager un peu de son univers entre question olfactive et visuel qu’elle tient à valoriser malgré son handicap. Je met en avant également l’idée que malgré un handicap et surtout à cause de celui-ci la femme est battante au-delà de tout. Quand j’étais petite, j’ai été marqué par l’oeuvre d’Helen keller, sourde et aveugle mais aussi première femme à obtenir un diplôme universitaire. Et je finirais de citer une partie du discours d’Helen Keller à cedar Point, dans l’Ohio aux Etats-Unis, en 1925. Le discours historique à la convention internationale du Lions Clubs  a marqué le début d’une ère d’œuvres sociales et de soutien pour la préservation de la vue qui devait devenir pour des décennies la carte d’identité des Lions. Aujourd’hui en cette journée de la femme je veux souligner que tout est possible au regard de telles initiatives: « Je m’adresse à vous, Lions, pour vous offrir l’occasion d’agir, en encourageant et en soutenant le travail de la Fondation américaine pour les aveugles. Aidez-moi à avancer vers ce jour où la cécité évitable sera éradiquée, où chaque enfant sourd ou aveugle bénéficiera d’une éducation digne et où aucun aveugle, homme ou femme, ne sera laissé sans assistance. J’en fais appel à vous, Lions, qui voyez, qui entendez, avec toute votre force, votre courage et votre bienveillance. Devenez les Chevaliers des aveugles dans la croisade contre les ténèbres ».

Place à l’interview de florie et à ce qu’elle sait faire de mieux: sentir et humer le temps présent et l’air d’aujourd’hui celui de la femme et de l’Homme avec un Grand H.

.. Qui es-tu et quelle est ta dimension Flo ?

Qui je suis ? Ouh là, vaste question. Je m’appelle Florie, j’ai 32 ans, je suis musicothérapeute et conseillère en aromathérapie de formation. Je suis en général quelqu’un d’enthousiaste, j’aime la musique, lire, écrire, rire et faire le clown.

Je suis pratiquement non-voyante et ce depuis ma naissance. Dimension Flo, c’est un espace où je partage ma passion pour le bien-être et la santé au naturel, mes coups de coeur en tout genre, mes recettes et mes astuces.

Mon handicap me permet d’aborder le monde avec une vision un peu différente de celle des autres blogueuses. Le net et le monde en général est très centré sur le visuel. En ce qui me concerne, je n’y ai pas accès. J’ai donc trouvé d’autres façons de découvrir, d’apprécier, de faire mes tambouilles… Et c’est cette façon un peu différente, et donc sans doute enrichissante, d’aborder les choses qui m’a donné envie de créer ma dimension pour la partager et proposer une approche originale du blogging.

 

2..pourquoi le blogging ? Pourquoi pas le support video ?

Tout simplement parce qu’en tant que non-voyante, il m’était totalement impossible, seule, de faire des vidéos, de les monter, d’avoir un aperçu du rendu, bref, la vidéo est un support résolument visuel auquel l’accès m’est très difficile. Peut-être, un jour, ça pourrait me plaire de m’associer de temps en temps avec une autre blogueuse pour faire des vidéos. Mais en attendant, l’écriture est un média que je n’ai pas besoin de mes yeux pour maîtriser, voilà pourquoi je me sens beaucoup plus à l’aise et à ma place dans le blogging.

 

3…l aromatherapy est très présente dans ton blog ? Pourquoi ?

Eh bien d’abord parce que le conseil en aromathérapie est mon métier et que je trouve formidable de pouvoir partager mes connaissances avec celles et ceux qui s’y intéressent.

Ensuite, parce que dans un monde où la médecine et les lobbies pharmaceutiques ont un pouvoir démesuré, dans un pays où la consommation de médicaments, des molécules de synthèse ayant souvent des effets secondaires désastreux, est astronomique, il m’apparaît crucial de se battre pour que l’être humain se tourne davantage vers la nature, vers une forme de soin plus respectueuse de son corps et de son environnement.

Pour moi, l’aromathérapie s’inscrit dans cette démarche.

Par ailleurs, au-delà des propriétés biochimiques très puissantes des huiles essentielles, la dimension olfactive me paraît très intéressante. Les odeurs ont un lien direct et intime avec nos souvenirs, nos émotions et au-delà du soin du corps, toute la dimension de plaisir, de découverte, d’émerveillement sensoriel me passionne et me donne envie de partager cette passion.

4..quelle vision nouvelle apportes tu justement Avec dimension flo ?

Mes lecteurs ont sans doute mieux que moi un avis sur cette question. En ce qui me concerne, j’aimerais apporter aux gens qui me lisent la découverte qu’il n’y a pas qu’au travers du regard que le monde est intéressant. En soi, mon blog n’a rien de très original, j’y partage mes passions, mes recettes, mes astuces, mes tests comme la plupart des blogueuses.

Mais peut-être, en me lisant, que l’internaute aura la surprise de se rendre compte que le toucher, les sons, les odeurs, sont plus riches et passionnants qu’il ne l’avait imaginé. Peut-être le fait de découvrir que c’est quelqu’un qui ne voit pas qui écrit lui fera envisager le monde sous un autre angle, et changera son regard sur le handicap aussi, pendant qu’on y est.

 

5…quelle message voudrais-tu donner à tout ceux et celles qui se lancent ?

Je voudrais leur dire de ne pas se lancer pour faire comme tout le monde ; de ne pas se focaliser sur la visibilité, sur le nombre de visites. Etre populaire, ça ne dure qu’un temps. Ensuite, il n’en reste rien.

Soyez vous-mêmes, apportez à la blogosphère non pas ce que vous pensez que les lecteurs attendent, mais ce qu’il y a de plus riche, original, personnel, différent en vous. Créez quelque chose à votre image. Et avant tout, faites-le pour vous, parce que vous avez quelque chose de spécial que vous avez envie de partager, parce qu’écrire, tourner des vidéos, prendre des photos vous fait du bien, vous permet de vous accomplir. Faites en sorte que, même s’il ne restait plus personne pour vous lire, ce que vous aurez créé vous fasse toujours vous sentir bien, fier et digne.

 

6…Quel est le livre qui t’a le plus marqué.. Tu peux en dire quelques mots..

C’est marrant, parce que j’ai écrit il y a quelque temps un article sur les dix livres qui m’ont le plus marquée. En en parcourant la liste, j’esssaie de mettre le doigt sur celui qui serait le plus important, mais j’ai beaucoup de mal.

Du coup je vais en citer deux, je ne respecte pas la consigne je sais, mais bien que très différents, je me rends compte que ces deux livres ont un point commun important, que je retrouve dans une bonne partie des autres livres de ma sélection.

Il s’agit de « Au nom de tous les miens », de Martin Gray, et « Les survivants », de Piers Paul Read.

Dans ces deux livres, qui racontent tous deux des faits réels, le ou les protagonistes principaux, au coeur des pires épreuves qu’un humain peut affronter, conservent au fond d’eux, malgré les moments de découragement, un espoir, un optimisme, qui les poussent en avant et leur permet de s’en sortir.

Je crois profondément à cette force vitale qui permet de continuer et de se retrouver debout même après les pires tempêtes, et ces livres me parlent et me touchent.

(le lien vers l’article en question, si jamais tu en as besoin : https://dimensionflo.com/les-dix-livres-qui-mont-le-plus-marquee/)

7…des blogs favoris ?

Oui, j’en ai quelques-uns !

Mango and salt : http://www.mangoandsalt.com/ le seul et unique blog que je lisais régulièrement avant de me mettre moi-même au blogging, les autres ont été découverts plus tard.

Les petites choses de Fanny : https://lespetiteschosesdefanny.com/

Slow and cute : https://slowandcute.fr/

Le boudoir de Vesper : leboudoirdevesper.fr/

The green blossom : https://thegreenblossom.com/

Et je suis sûre que j’en oublie plein, pardon pardon !

 

8….la journée de la femme t inspire Quel message à transmettre ?

Que s’il y a besoin d’une journée pour se souvenir que la femme existe, il y a un gros, gros, gros problème.

Je dis parfois par esprit de provoc que je suis anti-féministe. En réalité c’est idiot et ce n’est pas vrai.

Je suis pour l’égalité des chances, l’égalité des droits et l’égalité du respect.

Mais le féminisme à outrance me dégoûte profondément et surtout, me met très en colère. Ce n’est pas en montrant les crocs à la moindre occasion que l’on va permettre à la femme d’être plus considérée, au contraire. Comme le berger qui criait au loup, cela ne va faire que nous décrédibiliser et je crois qu’on n’en est pas loin.

Mon message pour la journée de la femme ? Hum… Eh bien, j’ai envie de dire qu’il y a plein de différences entre une femme et un homme, qu’une femme ne ressemble absolument pas à un homme, n’a pas les mêmes capacités physiques, n’a pas les mêmes capacités cérébrales, n’a pas les mêmes réactions affectives. Et que ces différences, j’en suis fière ! Et je continuerai toute ma vie de me battre pour que ces différences soient mises en évidence, qu’on ne les oublie pas et qu’on n’essaie pas de les gommer. Parce que ces différences, c’est elles qui font qu’une femme est si précieuse et qu’un homme est si précieux, qu’une femme est si belle et qu’un homme est si beau, qui font enfin que jamais, nulle part, on ne pourra se passer ni de l’un, ni de l’autre.

 

9…Ta routine beauté ou plutôt morning routine?

Tout simple : un passage sous la douche avec un savon saponifié à froid, une huile pour le visage de ma composition (généralement une ou deux huiles végétales additionnées de quelques gouttes d’huile essentielle), petit massage du visage pour la faire pénétrer, vaporisation d’un peu d’hydrolat, variable selon l’humeur et la disponibilité dans mon frigo, et hop ! Maquillage si j’en ai envie, je veux que ça reste un plaisir et non une obligation, et voilà.

 

10…comment perçois-tu la mode et est elle assez accessible pour toi ?

Ca, c’est la question piège. Je suis une quiche en mode. Et je dis ça, j’adore les quiches. Pas parce que je n’estime pas la mode assez accessible. Entre la lecture de blogs, les balades dans mes boutiques favorites, j’ai moyen d’être vraiment au point sur la mode si je le veux.

Mais je n’arrive pas à me passionner pour le sujet. J’achète un vêtement parce qu’il me plaît, un accessoire parce qu’il va bien avec quelque chose que j’ai déjà et parce qu’il me tape dans l’oeil, si je peux me permettre cette expression des plus inadaptées à ma situation. Mais j’ai l’impression que la mode n’a pas vraiment d’impact sur moi.

 

11…As tu des projets futurs pour le blog ?

Pas de gros projets non, je le crains. J’avoue qu’avec le blog, je me laisse porter. C’est typiquement un truc dans ma vie où je n’ai pas envie de me projeter. Quand une opportunité croise mon chemin, j’en suis ravie. Et j’ai assez confiance en l’avenir pour savoir que de jolies surprises et des idées inattendues, des projets étonnants, j’en rencontrerai sur ma route. Mais je n’ai pas envie d’en faire, des projets.

Je souhaite continuer d’écrire au gré de mes envies, de mes découvertes, de mes expériences ; je souhaite si je le peux proposer des animations, des concours, des rencontres ; j’espère, comme c’est le cas en ce moment, continuer encore longtemps de faire de jolies rencontres, avec des blogueuses, des artisans créateurs, des petites marques sympa… Mais je n’ai pour l’instant rien de plus en tête et je pense que cela restera ainsi tant que cela conviendra aux lecteurs.

 

12..Et une question que Y. B Paris aime aborder :est-ce que tu utilises un média planning et une stratégie digitale précise ?

Ouh là ! En fait y’avait deux questions piège. Je t’explique : là, c’est un peu comme si tu me parlais chinois.

Non, je l’avoue humblement, aucun média planning, aucune stratégie d’aucune sorte. Je fonctionne à l’inspiration, à l’improvisation parfois même. Je publie quand j’ai quelque chose à dire, sans me préoccuper de régularité, de visibilité ou de quoi que ce soit d’autre. J’utilise les réseaux sociaux de la même façon, au gré de ce que j’ai envie de partager. Il n’y a rien de très ordonné, de très programmé, de très stratégique dans ma façon de travailler.

Ca a sans doute un impact sur ma visibilité, mais je m’en fiche un peu. Je sais que j’ai quelques lecteurs qui s’intéressent vraiment à ce que je propose, qu’ils apprécient ma façon assez spontanée de fonctionner et cela me suffit.

Je pense que ça rejoint pas mal ce que je disais sur les projets : j’aime que mon blog soit un espace de totale liberté, on n’en a pas beaucoup dans la vie et conserver ce sentiment que je n’ai pas ou très peu de contrainte me fait vraiment du bien.

 Merci Florie

Marie-Caroline Rey, Y.B Paris

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Lilou vision dit :

    Merci pour cet article bien sympathique !

    Aimé par 1 personne

    1. C est surtout symbolique

      Aimé par 1 personne

      1. Lilou vision dit :

        Exact mais bien sympathique à lire 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s