Le coaching: vulgarisation mais modernisation de la pensée actuelle?

Aujourd’hui les choses ont changé et il existe une tendance très différente de l’époque pourtant les grands principes sont bien là! Pourquoi nous laisser penser que la sociologie n’est plus, qu’elle serait remplacée par une sorte de développement personnel. Ceux qui étudient les comportements humains le savent bien mais n’ont pas le recul qui leur font comprendre à quel point les références historiques de la sociologie sont indispensables, alors on dévie un peu mais pourtant ceux qui innovent autour du développement de la personnalité devrait le savoir… Et se référer aux anciens est essentiel, allez regarder wikipédia ici ; Et vous saurez à qui vous faites références quand vous parler de développement personnel et de principes que vous travaillez durement.  Moi-même ayant été passionnée par le droit constitutionnel, l’histoire des idées politiques et la sociologie du droit ainsi que l’histoire du droit, je peux vous dire à quel point il est dommage de vulgariser les sciences humaines.

Nous sommes actuellement dans une période de renouveau artistique et après avoir vécu une crise mondiale nous sortons littéralement de cet état terrible, mais il faut du temps à chaque chose, et les idées font leur chemin. Moi-même étant très progressiste dans ma pensée, et très « démocratique », je préfère le dire librement! je crois véritablement à la démocratisation de l’accès à la pensée philosophique. Je ne peux pas échapper à mon envie d’en parler car comment renier ce que l’on pense et ce que l’on est. Bien sûr que je souhaite influencer les gens de mon temps à l’international afin qu’il prennent conscience de leur Art de vie, de leur philosophie mais surtout de l’histoire qui a précédé toutes leurs idées. Et toutes leurs pensée est influencée par des philosophes d’époque, je parle du développement personnel qui ne représente qu’une vulgarisation des sciences humaines, et qui s’adresse à tous. Je voudrai leur dire que pour former toute une génération il faut apprendre l’histoire des idées et de reprendre les grands concepts traditionnels. La France abrite un vivier de penseurs tant depuis l’époque qu’aujourd’hui mais certains ne sont pas toujours conscients de ce qu’ils peuvent apporter sur le plan du patrimoine. On a tendance à dire que les rois du développement personnel ne sont pas sur notre sol mais c’est peu faire cas des sciences du comportement humain d’origine français. La France toujours partante pour admirer l’autre côté de l’atlantique a tendance à oublier son passé plus riche que jamais, je parlerai pas de la Grèce ou de l’Antiquité mais bien des trésors de l’actualité. Et pour contrer ces rois du développement personnels, je citerais quelques grands noms Français pour se rappeler qui nous sommes. Actuellement j’ai l’honneur de découvrir Florence Servan-Schreiber que je découvre, et ici voici un peu de l’histoire familiale,je lis actuellement son ouvrage mais je peux en citer d’autres. La France a aussi tout un passé en sociologie et sciences humaines pour ne citer que Pierre Bourdieu, Raymond Aron, Emile Durkeim, en fait voici la liste ici et je vous assure il y a beaucoup de Français. Alors quand on parle entrepreneuriat, leadership n’oublions pas nos belles racines françaises. Prendre en model d’autres pays c’est oublier aussi toute une époque avant la Révolution française, Voltaire, Rousseau enfin on va pas tout citer.

Et bloguer c’est aussi faire des rappels de mémoire, mixer différents univers et être attrayant sans tomber dans la vulgarisation, c’est exactement ce que je tente de faire et en se remémorant notre passé, nous ne pouvons qu’être fier. je défend bien sûr mon passé et il est aussi le vôtre et une partie de votre conscience historique. Je ne pense pas vulgariser l’histoire de cette manière non je pense plus donner de l’information au grand nombre, à vous mes lecteurs de partout et nulle part à la fois. Quand on écrit on sait moins à qui on s’adresse et on imagine une cible à qui s’adresser, c’est facile, il faut tenter de créer un débat autour d’un sujet qui nous tient à cœur…je vous promet le doigt tape seul à force, cela devient automatique, la pensée vient en écrivant. C’est pas: on écrit parce qu’on pense…Non je pense donc j’écrit. je m’inspire vous en doutez du « je pense donc je suis » de Socrate qui interrogeait les personnes dans la rue pour en savoir plus et philosopher. Je dirai que c’est un peu l’ancêtre de l’étude de marché.

Mais revenons à l’idée et à cette vulgarisation des sciences humaines par une idée de développement personnel ou coaching qui nous vient tout droit des Etats-Unis. Je propose qu’on recommence à zero et qu’en tenant compte du passé on parte sur de belles bases, mais je crois pour cela que la lecture de livres actuels ne vous donnera pas les dates clés à connaître. Il faut pour cela passer par une étude historique au cas par cas….Connaître en plus des personnages, savoir à quelle période à eu lieu tel changement dans le monde,vous saurez mieux diriger votre idée. De cette façon, vous pourrez former vraiment les personnes à la connaissance de soi… N’oublions la célèbre phrase « connais-toi toi même ». Vous savez l’histoire des idées est aussi sexy que le développement personnel ou le branding de marques. Et une femme intellectuelle a ce petit quelque chose que tout le monde envie, il ne faut pas avoir honte de ce que l’on est. On est d’accord, vous ne porterez pas cette robe à traîne, non mais là c’est encore à vous de voir car la liberté est propre à chacun d’entre nous tant qu’elle est limitée, voici encore un principe. La liberté est limitée est un principe issu des institutions politiques et qu’on peut appliquer à notre mode de vie. Je ne veux plus appeler développement personnel, ce terme à la mode comme le personnel branding. Je veux revenir à la source et trouver tous les termes à la fois vrais et authentiques mais qui font ce rappel historique, alors à vous de jouer..on pourrait très bien dire « sociologie personnelle »enfin je veux pas réfléchir au mot même, car je ne suis pas une spécialiste des langues même si je m’essaie aux nouveaux mots parfois dans mes concepts.

Seules mes propres croyances me guident, seules mon autodidactisme, on peut dire ça!..me guide aussi..Je fais confiance au ciel, je sais ce petit quelque chose un peu « bigote » mais très trendy. Bref je vis avec mon temps au-delà de la pensée oui à travers le mode, le textile, alors je m’intéresse à l’intérieur des gens et à l’extérieur aussi car cette image qu’on présente au monde autour de nous, c’est la façon dont on le perçoit aussi, pas seulement comment on est perçu. Cette image qu’on a de nous et qu’on transpose dans l’habillement n’est autre que le reflet de ce qu’on ressent. Alors en fonction de notre évolution on sera attiré par telle ou telle personne et peu importe le jugement de notre société car ce qu’on ressent personne n’y touche, je crois qu’actuellement la théorie de la résilience en fait bien état . Il y a des pour et des contre, je veux pas créer un débat pour l’instant mais au-delà de tout je serai moi aussi capable d’en juger de l’utilité sans prétendre ne pas en avoir fait l’objet….J’arrête d’écrire et vous invite à plonger dans vos ressources intérieures pour produire le meilleur, c’est là que vous y trouverez un puit sans fond et une inépuisable source de vie et d’espoir, le berceau de l’humanité est aussi ici.

Ce développement autour d’un sujet qui me tient à cœur c’est pour ne pas oublier les intarissables ressources de nos bibliothèques et ouvrages chers à notre cœur, l’inspiration vient aussi d’un passé et nous pouvons nous l’approprier si nous en avons la volonté suffisante. La noblesse de l’esprit est là dans votre esprit et dans les apparences où vous voulez puisque c’est vous qui créez cette noblesse au-delà de toutes croyances.

Marie-Caroline Rey, Y. B Paris