De blogueuse à entrepreneuse, mon parcours

Devenir entrepreneuse après avoir été blogueuse ne s’est pas fait facilement, et plusieurs étapes m’ont aidé à tendre vers ce choix. Je vais essayer de revenir sur mon parcours pour vous montrer qu’on peut faire ce qu’on veut quand on s’en donne les moyens et que tout est affaire de confiance. Une personne avec qui j’ai discuté m’avait expliqué sa vision du blogging en disant que c’était 10 appelées et une élue… mais je crois que vous connaissez la chanson, c’est ce qu’on disait pour les mannequins avant, et c’était aussi mon ambition d’époque. Je crois qu’on peut tout faire dans la vie, et moi-même arrivant de très loin je crois en notre potentiel. L’être humain est capable d’un grand revirement tant qu’il le souhaite, c’est aussi une question de volonté et d’envie tout simplement.

Vous croyez qu’en 2015 date aux environs de laquelle j’ai commencé quelques vidéos, je pensais en arriver là! Avec l’ambition de prendre un vidéaste, de monter mon équipe, non… Je ne crois pas mais en fait j’ai persisté car je sentais que quelque chose m’attentait au bout et je voulais aussi me sortir de ma situation du moment. J’étais prête à travailler 100 fois plus, j’ai mis en danger mon couple, et j’ai même fini par quitter le père de mes enfants par la suite. Quelque chose de différents m’attirait, peut-être le milieu artistique, je suis passionnée…j’aime apprendre et aller sur le chemin des connaissances car le savoir est une arme. Mais à travers mon discours je veux vous convaincre, vous dire que tout est possible, qu’en regardant mon exemple et mon parcours, vous comprendrez toute suite…Je ne dis pas que j’étais totalement perdue par le passé car j’ai toujours eu cette croyance qui ne m’a jamais quitté et je savais que quelque chose de plus fort existait et de plus puissant, cela m’a aidé. Aujourd’hui quand je regarde derrière, et une partie de ma vie, je vois une personne fragile ayant peur de tout, et aujourd’hui je suis forte et courageuse, voilà exactement ce que m’a apporté le chemin que j’ai choisi.

Je voudrai bien vous donner des astuces et méthodes mais je pense sincèrement que vous les entendrez que lorsque vous serez à même de mieux vous connaître. Le chemin vers le bien être est long et semé d’embûches mais je vous promet qu’il vaut la peine de le suivre. A la clé, vous serez capable d’être rapide et efficace et apprendrez mieux. On sait très bien aussi que les personnes qui sont à la limite du burn-out ou en plein dedans n’arrivent pas à se concentrer, remarquez quand vous êtes déjà tracassés et que vous essayez d’accomplir une tâche vous n’y arrivez pas. Dans ce cas là, il faut aller parfois dans le sens de notre bien être et bien souvent se recentrer pour être capable de se remettre au service de l’autre.

Vous savez, chaque chemin est très différent et souvent les pièges le sont aussi mais par contre les principes sont pareil. Chaque situation est différente mais les principes uniques. Pour arriver à ce que je fais voilà un résumé de ce que j’ai traversé, je n’ai pas spécialement envie de revenir sur ce passé, mais si je peux vous aider à vous sentir mieux et à vous créer un job d’entrepreneuse de rêve, je reprendrais quelques parties de ce passé pour en tirer une leçon. Enfin ce que je fais est aussi du coaching on peut dire ça, mais pas que..je ne suis pas généraliste comme la coach Alexandra villaroel abrego qui s’est lancé un défi de d’aider les femmes de notre génération. Je l’admire beaucoup et suis toujours émue quand je pense à ces personnes courageuses qui réussissent à nous conseiller si bien. Pour être franche avec vous tous, dans les moments les plus difficiles j’ai écouté ses vidéos qui m’ont donné la niac de continuer. Quelques personnes réussissent à nous convaincre de continuer mais ils ne sont pas toujours si nombreux.

Quand on réussit à entrer en contact avec son model on a forcément envie de lui prouver qu’on est bon aussi, et je commence à entrevoir une part de vérité aussi dans ce que j’écris…Et si coacher faisait aussi parti de mes qualités… De nos jours on est capable de tout faire mais quand on blogue et qu’on se passionne pour beaucoup de thématiques, c’est plus difficile de se spécialiser. Alors je ne recommande aucune voie à personne mais vous dis juste: restez au plus près de ce que vous êtes et croyez en vous toute en choisissant l’option que vous voulez. Il faut réussir à être heureux, et savoir pour cela combiner parfois un haut niveau de responsabilité et une envie forte de créer dans les domaines, de faire ce qu’on aime. Je vous donne un exemple, vous devez assurer les devoirs de votre enfant mais pourtant vous avez envie d’aller voir votre fil d’actu sur votre facebook, vous devez faire le repas et vous souhaitez regarder un bon film à la place ou écrire un article, comment combiner les deux? Cette question du juste milieu est pas évidente, et c’est là qu’on doit savoir maîtriser et freiner ses pulsions. Le bien être des enfants, leur besoin primaire passe avant et cela doit aller de soi. Tout est question d’équilibre et pour arriver à vous trouver du temps et vous dégager un espace alors que vous êtes déjà engagés ailleurs vous devez vous organiser. On en parlera une autre fois.

En vous parlant de mon expérience et en vous donnant des exemples je veux pouvoir aussi me mettre dans la peau de certaines femmes qui se sentent débordées et pourtant veulent réussir. Je veux les rassurer et leur dire qu’on est pas parfait, croyez-moi l’image qu’on veut bien montrer n’est pas toujours la plus réelle. Mais comme on sait que les gens éprouvent un jugement vis à vis de nous, alors on s’invente une vie pour ne pas avoir à leur dire et montrer notre réalité. Pourtant on sait bien que pour y arriver il est probable qu’on fera preuve d’un certain déséquilibre à un moment donné, je rejoint Alexandra Villaroel Abrego qui parle même de déséquilibre pour être dans le vrai, et qui nous pousse à mettre entre parenthèse notre vie privé pour mettre un accent sur la vie professionnelle. Elle donne un excellent exemple celui du génie, et oui n’est pas génie celui qui recherchera l’équilibre, et ceux qui réussissent sont plus inhumains qu’autre chose, on est pas des Dieux. Et je dirais même qu’à trop chercher l’équilibre dans toutes les sphères on se détourne du vrai et du pur plaisir de se sentir exister.

Alors pour vous donner quelques astuces, et bien c’est petit à petit que j’y suis arrivée, et je me suis mise peu à peu dans la peau de ce que je voulais être, je vais avoir 39 dans quelques jours et je ne me suis jamais sentie aussi vivante. j’apprécie la vie pour ce qu’elle me donne et je me rend compte de ma chance. je n’expérimente pas n’importe quoi et recherche ce qui est bon pour moi avec des valeurs d’excellence. J’ai toujours voulu être un modèle pour autrui et j’ai recherché le meilleur. Je veux aujourd’hui vous transmettre mes valeurs, celle que je représente aujourd’hui avec Y.B Paris.

                                                Marie-caroline Rey, Y.B Paris

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s